Project 64 : tutoriel complet

Introduction au tutorial Project 64

Project 64 ou PJ64 est une « application » permettant d’émuler la Nintendo 64 et son add-on le 64DD. Il fait parti des meilleurs émulateurs disponibles pour cette console en présentant une compatibilité importante avec les roms N64. Il est disponible à l’adresse : https://www.francemu.com/emulateurs-nintendo-64-n64/

Il est tout à fait possible de contribuer au projet, son code est gratuit et libre et accessible ici : https://github.com/project64/project64

Grâce à son architecture basé sur des plugins, il est assez facile de le faire évoluer en ne remplaçant que ces derniers pour obtenir de meilleurs performances.

Histoire de l’émulateur Project64

Le développement de Project64 a commencé en mars 1998 avec une petite équipe dirigée par Zilmar. Un an plus tard, Zilmar fait la rencontre de Jabo, qui travaillait de son côté sur un autre émulateur N64. En décembre 1999, Zilmar propose à Jabo de le rejoindre dans son projet dans le but d’améliorer considérablement l’émulation de Project64.

Initialement, Jabo est un développeur qui travaillait plutôt en assembleur et s’intéressait principalement au processeur central (CPU). Mais par la force des choses, il s’est retrouvé à travailler sur la partie graphique et est devenue une référence pour la partie RDP/Graphics. Il va laisser sa trace en créant ses graphics plugins et notamment le Jabo Direct3D et le Jabo DirectSound fournit par défaut avec l’émulateur.

Chaque nouvelle version compilée est distribué gratuitement. Des parties de code source sont aussi régulièrement publiées dont une version 1.4 qui servit de base à un fork : Project64k. Il s’agit d’une version modifiée de Project64 1.4 qui fournit des capacités multijoueurs en réseau via l’intégration du middleware réseau Kaillera. Les joueurs peuvent dorénavant s’affronter en réseau en se connectant sur des serveurs dédiés hébergeant des parties. Parfait pour une console qui prônait le multi-joueur !

En 2005, Jabo décide d’arrêter de développer Project64 et publie une version modifiée de la version 1.6 avec quelques améliorations. Project 64 1.6 sera la dernière version freeware. Il indique aussi qu’il n’y aura plus de publication du code source.

A partir de là, les futures versions deviennent payantes. Pj64, 1.7 est proposée en téléchargement contre 20 dollars. Elle reste toutefois en béta.

C’est en 2012 que Project 64 passe en version 2.0 tout en restant en béta fermée. Un an après, la béta fermée se termine après 8 années de travail. La version 2.0.0.14 est dévoilée publiquement et gratuitement le 1er avril 2013. Le code source est de nouveau publiée librement et gratuitement. Il est constaté une grosse réécriture du code. C’est à partie de cette version que sont introduits des logiciels publicitaires pendant le processus d’installation. Ils étaient malgré tout désactivables en décochant une case.

Le développement accélère et ce n’est qu’un mois plus tard que sort la version 2.1.

Pour fêter les 10 ans de la version 1.6 sort Project 64 2.2 en 2015. Cette version introduit l’émulation de l’add-on 64DD.

En août 2016 sort déjà la version 2.3, les auteurs annoncent plus de 1000 améliorations et corrections depuis la précédente version.

Le 1er août 2016, la version 2.3 de Project64 a été publiée, pour être finalement mise à jour vers la version 2.3.2 en janvier 2017 pour Windows et Android. Il s’agit de la version publique actuelle et stable de Project64.

Configuration requise

  • Face aux PCs d’aujourd’hui, l’émulateur n64 ne requiert pas une énorme configuration. Il faudra toutefois viser un peu plus gros si vous voulez forcer sur certains paramètres graphiques ou appliquer des textures HD.
  • Système d’exploitation
    • Windows XP/Vista/7/8/10
  • Processeur
    • Intel ou AMD avec support SSE2
  • Mémoire vive
    • 512Mo ou plus
  • Carte graphique
    • DirectX 8 (Jabo’s Direct3D8)
    • OpenGL 1.1 (Project64 Video)
    • OpenGL 3.3 (GLideN64)

Idéalement, une manette/joypad est largement conseillée.

Il existe des manettes de jeux qui ressemblent à la version originale pourvu de port USB ou Bluetooth.

Installation

Récupérer Project64 à l’adresse : https://www.francemu.com/emulateurs-nintendo-64-n64/. Plusieurs versions sont disponibles. La dernière version stable est la version 2.3.2.202. Toutefois, son développement continue et des versions moins stables sont proposées. Elles corrigent des bugs mais attention peuvent aussi en introduire d’autre.

Programme d'installation Pj64
Démarrage du processus d »installation

Une fois l’installation terminée, une fenêtre vous demande la langue préférée :

Choix de la langue
Choix de la langue

Faîtes votre choix et cette fenêtre générale apparaît :

Fenêtre principale de project 64
Fenêtre principale

Configuration du chemin d’accès de vos roms de jeux

Il est possible de stocker les jeux dans un répertoire et d’en définir son chemin. il devient alors plus facile de charger vos roms par la suite. Sélectionner le menu fichier puis choisir le répertoire des ROM… comme ci-dessous:

Choisir le répertoire des ROM
Choisir le répertoire des ROM
Définition du chemin des roms
Définition du chemin des roms

Il vous faudra sélectionner le dossier où sont stockés vos jeux n64 et valider. A noter qu’il n’est pas nécessaire de décompresser les archives zip et 7z si une seule rom est stockée dedans.

Paramétrages générales de Project 64

Sur l’écran de PJ64, rendez-vous dans le menu option puis paramètre comme ci-dessous :

parametre Pj64
Menu options puis paramètres de l’émulateurs

Définition des chemins d’accès

Une fenêtre apparaît. L’un des menus les plus intéressants et celui des répertoires. Vous pouvez y définir les chemins où sont stockés les sauvegardes, les packs de textures, les plugins et autres captures d’écrans.

Project 64 : tutoriel complet
Chemin des répertoires essentiels de Project 64

Vous pouvez conserver les chemins par défaut. Cependant, certains pcs ont des petits SSD et requièrent de bouger ces dossiers.

Choix du plugin pj64

Autres paramètres importants et celui des plugins accessibles depuis le menu plugins sur le côté gauche :

Project 64 : tutoriel complet
Menu plugin

Vous pouvez ici sélectionner chacun des plugins de PJ64. Vous retrouverez plus bas comment modifier chacun des plugins.

Et enfin, il y a 2 cases à cocher :

  • Graphismes HLE
  • Audio HLE

HLE signifie ici High Level Emulation en opposition à LLE pour Low Level Emulation. Dans les deux, il s’agit de méthodes de rendus.

Un rendu LLE sera le plus proche de la réalité, la plus précise. La contrepartie est que pour avoir ce niveau de précision, l’émulateur ne va utiliser que le processeur CPU de votre ordinateur. La carte graphique ne sera pas exploitée.

En mode HLE, c’est l’inverse. Le rendu est un peu moins précis mais sera beaucoup plus rapide car directement réalisé par la carte graphique. Cette dernière est spécialisée dans le rendu graphique contrairement au CPU.

Le mode HLE suffira à beaucoup de joueurs.

Les plugins : des fichiers .dll qui changent tout

L’émulateur PJ64 fonctionne grâce à un système de plugins. Les plugins sont développés hors du cadre de l’émulateur et évolue bien plus vite que le noyau de l’émulateur. Il se présente sous forme de fichier .dll souvent accompagner de fichier .ini. Il est assez intéressant de régulièrement mettre à jour les plugins pour bénéficier des dernières corrections.

Il en existe de 4 types :

  • Plugin vidéo (graphique)
  • Plugin audio (son)
  • Plugin input (contrôleur)
  • Plugin RSP (Reality Signal Processor)

Par défaut, l’émulateur dispose déjà de plugins pré-installé. Chaque plugin étant spécifique, des tutoriels propres à chacun d’entre eux sera plublié.

Bouton retour en haut de la page